Solve the Crime
Bonjour! Connectez-vous, Inscrivez-vous, participez! Entrez dans le jeu! And Solve the crime, of course!


Solve the Crime
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Breaking Dawn - Ouvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mike C. Calhill
C'est pas pour rien que je me sers de mes mains!

avatar

Job Job : Mécano/informaticien

Posts : 85
Join date : 18/03/2010
Age : 23

Me&TheOthers
Friends&Family :;:
WorstEnemies :;:

MessageSujet: Breaking Dawn - Ouvert Mar Juil 20, 2010 5:13 am

        Avant d'aller dormir. Sous les ponts. & La nuit.



        Y a un temps, il se serait pas mal embêté pour ce qu'il venait de faire. Il s'en serait voulu jusqu'à la moelle. Parce que ce qu'il venait de faire était substantiellement ... mal. Mais ce mot n'avait plus exactement le même sens depuis qu'il s'était racheté auprès de la police en tant qu'indic. Manquerait plus que la pluie et le tableau serait pathétique digne des plus grandes tragédies comme celles qu'il avait lu & aimé auparavant: Othello, Romeo & Juliette... Encore un pas et il tombait dans l'eau glacial et salée du fleuve. Le tumulte de l'eau était un bruit qui l'endormait, le berçait, comme un lieu rassurant. Il s'installait sur le banc, un banc froid et dans un coin sombre. le vent glacial gelait son visage, et formait des petites rides sur son front, plissé, soucieux, sur ses gardes, il ne souriait jamais. Mike n'aimait pas sourire. A qui pourrait-il offrir ce sourire? Étonnamment il n'y avait jamais aucune réponse à cela. Cela n'avait pas grande importance.

        2 h - Matin. Pont. Fleuve.... Abysses.
        Se sentir bien, soulagé, c'était la seule mort qui pouuvait lui donner ce soulagement!

        Il repensa à son garage, l'affaire marchait bien. Quelques milliers de dollars de bénéfices par moi. Des bons clients. Des clients qui avaient une dette envers lui, d'autres envers qui il avait une dette. Il se souvenait très bien devoir une somme astronomique d'argent à quelques joueurs de poker, texas holdem, il jouait bien, il savait surtout bluffer. Mais gagner, certes, moins. Les mains tremblantes, les lèvres gercées, il attendait, les yeux embués;, regardant le fleuve et ses remous. les buildings tous plus imposants les uns que les autres tentaient tous d'écraser son voisin. C'était ce qu'il ressentait à cet instant comme "écrasé" ou étouffé par la chaleur effroyable, le secret, et le mal. Il en avait fait du mal et dieu seul savait s'il serait un jour pardonné.

        Quand il franchirait la porte de son appartement minuscule il s'allongerait sur la banquette, une couverture trouée sur son corps et pleurerait toutes les larmes de son coprs pour expier le mal qu'il avait fait autour de lui. Sourir il ne savait pas, mais pleurer il connaisssait un peu trop ces larmes d'amertume et de rancoeur, de remords encore plus. Son appartemen,t, il le détestait tant! oui il était capable de payer son loyer pas comme la moitié de ces incapables et paresseux faiblards de l'immeuble, mais il était incapable de tenir la maison correctement car personne ne l'attendait au bout, et en vérité c'était cela le plus difficile à vivre. Parce que parfois la vie vous fait des cadeaux. Mais pu***n ! la vie devait être si cruelle pour lui? Il avait pu se faire pardonner par les flics, et les anges gardiens dans tout ça? ils l'avaient abandonné à son triste sort: seul.

        Tu finiras tout seul, comme un vieux schnok. Personne ne t'aime. Il entendait des voies!! Il entendait des pu***n de voix dans sa tête et il ne savait pas les éteindre! pas qu'il était schizo ou un truc du genre mais plus.... "atteint" par le désespoir et la déception. où était la récompense à la fin, pour tout le dure labeur qu'il avait du donner?

        Mike n'aurait pas eu le cran de se jeter à l'eau. De toute évidence il avait une mission désormais: sauver sa peau tant qu'il était encore temps. C'était une question de Karma de vies antérieures et des vies futures. S'il voulait se rachete il avait encore 10 000 chances devant lui. Après tout il était encore jeune,et s'il venait à mourir bientôt, il aurait sûrement quand même une vie bien meilleure dans l'au delà. Personne ne lui avait appris tout cela,il avait ly tout seul les livres de Gandhi et du Dalai Lama, comme cela il savait quelle morale suivre. Ce qui était bien, ce qui ne l'était pas. La notion est dure à cerner dans cette ville. New York a de quoi rendre fou.
Revenir en haut Aller en bas

Breaking Dawn - Ouvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solve the Crime :: Los Angeles - Sin City :: Downtown (Le Centre Ville) :: Les rues/La Gare/Le Métro/...-